Jean-Christophe Mino : « Soins intensifs. La technique et l’humain »